… Mais c’est quoi, ton top dix de cinéphile? Partie 2

Je réalise que pas mal des oeuvres dans mon top dix nous viennent des Etats-Unis des states, et la majorité datent un peu. Je ne suis pourtant pas du genre à parler du bon vieux temps avec nostalgie, mais il est cependant vrai que pour ce qui est du cinéma, je recherche des choses plus profondes qu’un scénario unique décliné à toutes les époques, avec héros interchangeable et trame ennuyeuse, saturé par des effets numériques très beaux, mais mortellement dénués d’originalité. Mais bref, voici la suite de mon top dix!

Doberman

Dobermann, de Jan Kounen, avec Vincent Cassel, Tcheky Karyo, Monica Belluci et une foule d’excellents seconds couteaux. Bon, c’est un film de bourrins, un truc de genre à la française, avec de magnifiques salauds et des dialogues bien ciselés pour rester. Mais si je regarde Dobermann sans me lasser, c’est essentiellement pour le personnage de Tcheky Karyo, l’Inspecteur Sauveur Cristini, incarné par Tcheky Karyo. Clairement pour moi la pire enflure, qui m’a fait haïr ce bon vieux Tcheky le temps de sortir du cinéma!Voilà une magnifique ordure, qui en aura choqué plus d’un en son temps, mais que c’est bon d’avoir parfois de véritables bad guy… Je le mets à égalité avec Mogatu, c’est pour dire qu’il est méchant!

Zatoishi

Je parle donc là de la version réalisée par Takeshi Kitano, clairement l’un des plus grands réalisateurs que je connaisse et apprécie. En fait, cette version récente de Zatoishi, le sabreur aveugle, est une commodité pour moi, autant pour englober le genre des films de sabre, dont je suis fan, que pour choisir un représentant dans la filmographie de Takeshi Kitano, que j’apprécie dans sa presque entièreté.Takeshi Kitano est à mes yeux un très bon acteur, jouant sobrement, avec un humour tout en retenue, et malgré un visage en apparence impassible, il parvient à transmettre beaucoup d’émotions. En tant que réalisateur, bien que j’aime beaucoup d’autres réalisateurs Japonais, je le considère comme un maître, un créateur d’univers étranges, pour nous occidentaux, et dont les thématiques sont toujours bien exploitées et renouvelées.

Dans Zatoishi, il est encore excellent, mais laisse beaucoup de place, comme souvent d’ailleurs, aux autres acteurs et trices. Les personnages sont hauts en couleurs, ridicules parfois, mais toujours touchant. L’histoire en elle-même en devient presque anecdotique tant les personnages ont été développés dans des scènes cousues pour chacun d’eux.

Blade Runner

C’est d’une banalité pour un cinéphile, de classer Blade runner dans son top des chef-d’oeuvres! Mais c’est bien le cas pour moi aussi. Visionné de nouveau récemment, après une vidéo du Fossoyeur de films, un excellent Monsieur parlant avec respect et subjectivité de bien belles choses filmesques, je retrouve sans mal l’étrange ambiance crée par un Ridley Scott alors inspiré, avec une équipe de vrais acteurs et trices, un musicos qui lui a pondu une bande son pas dégueu, et des effets spéciaux dignes de ce nom.

Blade runner, c’est bien entendu Rick Deckard/ Harrison Ford, qui ici montre une facette trop peu utilisée de son talent. C’est surtout Roy Batty/ Rutger Hauer, qui avec son caleçon moule-burne et sa crinière blanche à la Billie Idol assure le côté intense du film, du début à la fin. Dans ce film, tout est beau, tout est bien pensé, sauf bien entendu la sordide gueguerre pour savoir si Deckard es ou pas un réplicant, ça c’est débile et inutile. Autrement, le film es à couper le souffle, avec ses plans larges sur ce futur glauque et pluvieux, ses plans resserrés sur les personnages, souvent à peine humains. Difficile ensuite de parvenir à égaler le chef-d’oeuvre du genre, et ce le sera encore plus pour les choses saturées d’effets numériques qui nous polluent le cinéma d’aujourd’hui!

Publicités

Un commentaire sur « … Mais c’est quoi, ton top dix de cinéphile? Partie 2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s