Atom earth mother, Pink floyd!

Afficher l'image d'origine

Alors, Atom earth mother, cinquième album de Pink floyd, sortit en 1970, avec sa pochette à la vache. Pour moi c’est un classique du groupe, mais sûrement pas le meilleur album de la période psychédélique. Cela étant, c’est avec Animal l’album qui m’a le plus marqué, car ce fut mon premier achat de vinyl, et en tant que tel, un premier pas dans l’univers de l’expérimentation musicale.

Cinq titres seulement, dont Atom earth mother occupant à lui tout seul la face A du disque, avec ses 23 minutes de pur bonheur pour les oreilles. Les More ou Saucerful of secret de cette lointaine époque, j’y reviens régulièrement, mais c’est vers cet album-ci que j’ai tendance à me tourner, car en fait, je suis fasciné depuis tout petiot par ce groupe et sa capacité à engendrer des atmosphères marquant des époques de ma vie. J’ai déjà parlé de mes souvenirs associés à la qualité de la lumière ambiante, et si mes années collège sont rythmées par du Dire strait ou du Iron maiden, les sons de Pink floyd s’intercalent à toutes les époques et entre d’autres découvertes sonores.

Je me rappelle bien de la découverte de cet album, dans le bac en bois d’un disquaire chez qui j’allais une fois par mois avec mon père, et qui était également mon premier dealer en bd de super-héros. Ma soeur venait parfois chercher des picsou magazine, mais clairement, cette escapade était mon moment à moi. Mon père connaissait cet album, moi de Pink floyd, je n’avais comme référence que the Wall et Dark side of the moon, qui sont exceptionnels, mais clairement d’une époque différente du floyd. Il me précisa que c’était trèèèèèèèèès différent de ce que j’écoutais, mais la pochette avec la vache (lulubelle III, c’était son nom), l’odeur se dégageant du vynil, c’est ce qui m’a convaincu de débourser mon précieux argent de poche pour me le prendre, avec une k7 de Marillion (misplaced childhood)… ça et quelques Titans de la bonne époque, offert par mon père, et c’était encore un samedi après-midi bien lumineux!

C’est à partir d’Atom earth mother que j’ai commencé à m’intéresser à des choses différentes, déjà à remonter l’incroyable discographie de Pink floyd, puis à écouter d’autres choses expérimentales, pas du tout fashion, mais tellement exaltantes pour l’âme! Ci-dessous, un live d’époque que je ne peux que vous recommander chaudement, même si vous serez sûrement surpris par ces sonorités datées.

Publicités

Un commentaire sur « Atom earth mother, Pink floyd! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s