Hier soir j’ai joué à… #1

Afficher l'image d'origine

… Hawkmoon! Ah, ça m’a fait du bien de revenir dans l’Europe du Tragique millénaire, guidant subtilement (mais si!) un petit groupe de héros et d’héroïnes dans ces terres si familières, et pourtant si différentes. Nous avons basé la campagne exclusivement dans l’univers d’Hawkmoon, en formant le groupe des pjs à partir de bien sympathiques grandbretons de différents ordres. Ainsi, Pascal incarne Nygerst Rolt, Commandeur de l’ordre de la Chèvre, Viviane incarne Berite Yangtal, Commandeur de l’ordre de la Guèpe, Paul incarne Azar Malmsteen, Commandeur de l’ordre du Pélican, Mathilde incarne Sivelia de Langst, Commandeur de l’ordre de la Mouche. Nous avons voulu essayer cette palpitante campagne de l’Île brisée avec un groupe de méchants, assez puissants, et collaborant difficilement entre eux dès le départ. Petit challenge, qui s’est conclu de manière surprenante!

Au cas où des lecteurs et lectrices ne connaissent pas encore l’Île brisée, nous parlons ici de l’ancienne Irlande, point de spoil donc dans la suite. Le groupe de personnages étant suffisamment atyique, leur rassemblement se fait différemment des intro proposées en début de campagne, avec une machination d’un Connétable de l’ordre du Serpent, Exler Cavius, qui a entendu parler de ce mystérieux Ordre de l’éléphant, et des prodiges sortant de ses forges. Peu enclin à partager sa future gloire avec les siens, Cavius incite ses partisans à rendre la position des pjs particulièrement instable, puis contraint ces derniers à accomplir une mission afin de redorer un peu leur prestige à la cours de l’Empereur. Ils partent donc contraint et forcé, avec une logistique réduite et beaucoup de rancoeur.

Capture du 2016-06-04 20:27:42

En gros pour résumer l’intrigue de l’Île brisée, il s’agit d’une campagne planaire entre les Jeunes Royaumes de Stormbringer, et le Tragique millénaire d’Hawkmoon. Un puissant sorcier nommé Tyramm a jadis faillit conquérir son plan d’existence, en jurant allégeance au Chaos, en échange de sa divinisation. Malheureusement, la Loi s’est établie dans sa réalité, et avant de basculer dans les limbes, le sorcier eut le temps de disséminer les germes de sa renaissance, sous la forme de lignées de son sang, dont bien entendu les pjs sont les derniers porteurs. Ramené à la vie par le frère en exil de l’Empereur Huon, Tyramm compte bien compléter son rituel d’ascension en prenant le contrôle des pjs.

Et avec les dissensions qui règnent en permanence entre les pjs, les manigances de Tyramm n’en sont que bien plus facilité! En fait, si l’opposition contre le Grand connétable Scyd est particulièrement violente, les pjs apprennent très vite à collaborer contre lui, en s’emparant rapidement de l’Oeil d’Arkyn, lors d’une attaque de train mémorable, et par la suite, ils tentent tout simplement de prendre sa place à la tête de l’Ordre de l’Elephant, pour régner sur l’Eire dans un premier temps, puis sur le reste du monde. C’est là qu’ils se heurtent réellement à Tyramm, dés lors considéré comme un allié peu fiable, mais leur nature foncièrement malveillante les pousse au bas du trône. Très vite, l’Empereur Huon mobilise des troupes pour éradiquer la menace en Eire, et les pjs doivent à nouveau s’unir, cette fois-ci pour survivre, et résister à la possession par leurs personnalités favorables à la fusion avec le sorcier.

Capture du 2016-06-04 20:59:42L’intrigue amène les pjs dans le passé de la Terre, et au-delà également, c’est vraiment une campagne planaire intéressante, il aura fallu près de seize heures pour en venir à bout, et encore la nature des pjs les aura poussé à plusieurs reprises à adopter des mesures expéditives face à des alliés, s’ils avaient été good guys. Au final, leur soif de pouvoir et les manigances de Tyramm en auront fait bien malgré eux des champions du Bâton runique, bien qu’ils aient essayé de coincer le Guerrier d’or et de jais afin d’en faire un esclave! Et bien que Sivelia de Langst ai fait le choix de fusionner avec le sorcier, cette opposition entre la Loi (les pjs) et le Chaos (Tyramm) se sera soldée  par un retour à l’équilibre dans l’époque du Tragique millénaire.

Au final, les pjs auront tout perdu en Granbretanne, mais ils auront pu réchapper à la purge de l’Eire à bord d’un bateau chargé d’inventions révolutionnaires, en route pour… Et d’ailleurs, il faudra espérer qu’ils survivront à eux-mêmes, ayant chacun et chacune goûté au pouvoir, en trahissant ses compagnons.

Capture du 2016-06-04 20:33:30

Publicités

7 commentaires sur « Hier soir j’ai joué à… #1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s