Hier soir j’ai joué à… #3

Afficher l'image d'origine

… Empire galactique! Ah oui, de la bonne vieille science-fiction à la française, avec beaucoup de Métabaron dedans, du Guiserix également, et surtout les illustrations de Manchu, qui depuis que le monde est monde facilitent grandement mon immersion dans ce futur improbable du 70ème siècle (oui, rien que ça). Empire interstellaire décadent, peuples aliens aux faciès rigolos, machinations planétaires et intrigues improbables, en avant pour une soirée Empire galactique!

Viviane encore une navigatrice (voir Hier soir j’ai joué à … #2), ici la navyborg de grade 1 Katarina « Kat » Poulhson, elle pilote le gigantesque navire colonial Yemeni-Kishiro, devant emmener une communauté de 258 néo-mormons vers un monde lointain dont ils ont acheté toutes les concessions. Parmi la dizaine d’officiers de sécurité du bord se trouve Scott « One-shot » Card, un soldat de grade 1, pilote de navettes et de prédateurs, il est incarné par Paul. Une autre soldat grade 1 est incarnée par Anne-Marie, elle se nomme Liviana « Merk » Herbert et bien que très discrète sur ses origines, semble être spécialiste en combat rapproché et maniement d’armes archaïques. Enfin, ayant embarqué lors de la dernière escale du Yemeni-Kishiro, l’acolyte Alexander Corey a prit ses quartiers dans un secteur isolé du reste des passagers, et espère profiter du voyage pour établir un sanctuaire aux limites de l’empire, il est incarné par Pierre.

Afficher l'image d'origine

Le long voyage jusqu’aux abords du système visé par les néo-mormons arrive enfin à son terme, sans aucun incident notable à déplorer, à l’exception d’une tentative d’abordage par des modules mal équipés, et que l’armement léger du Yemeni-Kishiro aura pu repousser. Le navire colonial émerge ainsi non loin d’une ceinture d’astéroïdes et les données s’affichent par milliers sur tous les écrans. Kat analyse le tout et lance l’appel indiquant aux passagers que tout est conforme à leurs attentes; Deux géantes gazeuses qui serviront de boucliers contre l’activité cométaire importante, et un monde tellurique froid, doté d’oxygène et de formes de vie primaires. Et tandis que des centaines de voix retentiront dans les coursives pour célébrer la fin du long voyage, évidemment que des bips apparaîtront sur les radars! Afficher l'image d'origineLe système Kapian VI-b est en fait une étape importante pour plusieurs clans de pirates de la bordure, et si leurs installations se concentrent essentiellement sur de petites lunes des géantes gazeuses, l’intrusion d’un navire géant rempli de colons ne leur fait pas forcémment plaisir. Colm Grantz, le responsable des néo-mormons, sera paniqué à l’idée de ne pouvoir s’établir sur sa terre promise, et Kat demandera une réunion de crise avec les autres pjs et quelques responsables des secteurs du navire. Les pirates n’ont envoyé qu’une dizaine de petits intercepteurs à l’autonomie réduite, mais dont les armes peuvent facilement détruire la coque. Très vite, une voix rauque et menaçante résonne sur la passerelle de navigation, il s’agit de Yanosh Goldbeard, un terrible pirate dont la renommée n’est plus à faire, et contre lequel une escouade de dix marines ne pèsera pas lourd. Il exige l’arrêt de la propulsion et de tous les systèmes défensifs du Yemeni-Kishiro, afin que ses gens puissent aborder et rencontrer les responsables. Scott Card proposera d’utiliser les quatre prédateurs embarqués dans la soute et de pulvériser les pirates, mais les autres estimeront qu’un rapport aura déjà été envoyé à la base principale des pirates, et que des renforts ne tarderont pas à venir. Merk interrogera Colm Grantz sur ses néo-mormons, mais si au moins cinquante sont en âge de se battre ou d’aider aux manoeuvres de leur navire, il refusera d’impliquer les siens dans un conflit sanglant contre des pirates. Yanosh Goldbeard et les siens aborderont donc sans problème, Scott Card et Liviana Herbert auront cependant choisi de s’équiper pour le combat, avec leurs compagnons en armes. Mais le comité d’accueil fera ricaner les pirates qui s’adresseront à Colm Grantz uniquement, lui réclamant le manifeste du navire, se servant dans les marchandises. Il y a de quoi fonder une colonie, et donc c’est un jackpot pour les pirates. Afficher l'image d'origineSur la passerelle, Kat et les autres navyborg noteront l’apparition de nouveaux bips sur leurs écrans, et penseront qu’il s’agit des renforts de Goldbeard. Il en sera tout autrement; Alerté par leurs sondes à long rayon d’action, ceux du clan de Navidad auront battu le rappel de leurs troupes, et une nuée de trente petits frelons se préparera au combat, après avoir identifié les coques de Yanosh Goldbeard. L’alarme sera donnée, mais déjà, les faisceaux lasers viendront entamer la coque. La cata? Oui tout à fait!Alexander Corey, et toutes ses compétences diplomatiques, tentera de négocier le temps que Goldbeard arrive au poste de contrôle pour se lancer dans un échange d’insultes fleuries avec une femme nommée Shyna Black eye, également réputée comme ayant été une navyborg qui emmena avec elle toute une flotte de navires marchands automatisés pour fonder son propre royaume pirate. La situation semblera un peu plus pire à chaque seconde passant, et Kat suggèrera à Grantz de réviser sa position avant qu’un troisième groupe de pirates n’arrive pour cette fois-ci atomiser le navire. Scott Card et Liviana Herbert rassembleront leur troupe pour prendre le contrôle de la situation à bord, ils neutraliseront facilement les quelques pirates laissés pour garder leur groupe, et débarqueront sur la passerelle de navigation pour arrêter Goldbeard et ses derniers pirates. Black eye n’ayant plus d’interlocuteur à insulter lancera un nouvel assaut tandis que Alexander Corey demandera à tout le monde de se calmer pour entamer de nouvelles négociations. Katarina Poulhson préfèrera s’aligner sur l’avis de ses compagnons et lancera la propulsion inter-système du Yemeni-Kishiro qui foncera vers les frelons en train de l’attaquer. Grantz chouinera tout du long de la manoeuvre, refusant tant de violence. Le navire des néo-mormons percutera plusieurs assaillants sans subir de gros dommages, mais provoquant des cris d’épouvantes parmi les passagers. Ce ne sera pas une bien belle manoeuvre, mais les pirates préfèreront fuir plutôt que de poursuivre le combat contre de tels énergumènes! Capture du 2016-07-09 14:19:00La planète Kapian sera rapidement en vue, et ne serait l’arrivée mouvementée dans le système, elle se révèlera parfaitement habitable et très belle vue de l’orbite haute où les navyborg placeront le Yemeni-Kishiro. Les pjs souhaiteront négocier finalement un accord avec Goldbeard, enfermé dans un module à l’écart des néo-mormons. La discussion sera assez âpre, chacun voulant prouver sa supériorité, mais finalement, Katarina et les autres estimeront avoir remplis leur contrat envers leurs passagers et les laisseront décider de leur sort eux-mêmes. Colm Grantz et les anciens de la colonie voudront libérer les pirates en échange de leur promesse de ne pas les importuner. Yanosh Goldbeard promettra, crachera et jurera en souriant aux pjs. Les techniciens néo-mormons désarmeront les vaisseaux d’abordage des pirates et les laisseront ainsi repartir, sous les regards consternés des pjs qui n’auront plus qu’à embarquer à bord d’un petit sauteur, un navire qui les ramènera vers les systèmes impériaux. Mais au moment du lancement de la navette, Kat ne verra pas ses compagnons à bord, à l’exception d’Alexander Corey, qui admettra que la situation risque sûrement de dégénérer rapidement sans espoir d’une paix durable.Bien entendu la petite navette se verra rapidement attaquée par un groupe de pirates, sans le moindre blindage et disposant d’une propulsion un peu moyenne, aucune chance d’échapper aux chasseurs rapides qui arriveront sur eux. Fort heureusement, Scott Card et Merk arriveront avec leur petite escadrille de prédateurs, et après un combat épique, parviendront à disperser les pirates. Ils se doutaient qu’une telle attaque se produirait, et avant de quitter le navire colonial, ils auront pu recevoir des données indiquant que plusieurs flottes semblent se rassembler. Leur cible sera évidemment la planète, mais les pjs et leurs fragiles vaisseaux n’ont également aucune chance de passer un tel blocus. Capture du 2016-07-09 14:15:57Un conseil de guerre se tiendra alors et les pjs, avec leur vingtaine de compagnons de guildes différentes, estimeront que leur seule chance de calmer le jeu sera de frapper fort parmi les pirates. Plusieurs plans seront échaffaudés, et finalement le plus viable, selon nos héros galactiques, sera de suivre la trajectoire de Goldbeard qui devrait normalement aller se réapprovisionner à sa base. Il voudra sûrement participer à l’attaque des néo-mormons, connaissant en outre leur effectif et les ressources sur place. Les pjs envisageront donc de s’embusquer aux abords de sa base et de la faire exploser une fois les pirates au loin. Katarina aura eu l’occasion d’enregistrer dans ses implants les échanges entre les pirates durant l’attaque du Yemeni-Kishiro et pourra créer un faux message de Black eye, la désignant comme instigatrice de l’attaque de la base. S’infiltrer dans la base de Goldbeard, sans quelques commandos impériaux ni scaphandres blindés, sera légèrement difficile. Tandis que les vaisseaux pirates réapprovisionnés fileront rejoindre leur flotte, les pjs et leurs compagnons se retrouveront à faire preuve d’une toute relative discrétion, mais n’auront heureusement qu’une douzaine d’individus à neutraliser, les autres étant facilement isolés dans leurs quartiers depuis un poste de contrôle que les navyborg investiront. S’ensuivra ensuite tout un travail de montage pour créer une attaque de la base par des vaisseaux pirates, avec de faux échanges cryptés de Black eye, puis le lancement d’une séquence de destructions sans pour autant causer des morts parmi les pirates capturs (ils sont gentils ces pjs!). Ayant téléchargé les coordonnées d’autres bases pirates importantes, les pjs et leurs compagnons décideront de s’emparer de vieux vaisseaux dans les hangars de Goldbeard et de lancer toute une vague d’opérations similaires.Le temps que les pirates arrivent en orbite de Kapian, menaçant les néo-mormons désarmés, des messages d’alerte sur toutes les fréquences les alerteront que leurs alliés viennent de profiter du départ de leur flotte pour attaquer leur base. Les pjs resteront à prudente distance mais pourront assister sur leurs écrans à une véritable bataille en orbite. Les néo-mormons seront certainement toujours harcelés par les survivants, mais le temps que les pjs retournent dans les frontières de l’empire, ils pourront alerter des forces de sécurité qui se montreront ravies de pouvoir donner un coup de balais dans la communauté des pirates stellaires.

Publicités

7 commentaires sur « Hier soir j’ai joué à… #3 »

  1. Empire, c’était un super jeu pour démarrer ou quand on ne voulait pas trop s’embarrasser de règles… 25 ans après, je m’en souviens encore… Merci pour ce petit voyage dans le temps…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s