Hacienda, quand les pesos viennent à manquer

Coucou mes p’tites patates éleveuses! Hacienda est un petit jeu familial de Wolfgang Kramer et Michael Menzel, chez Rio grande games dans lequel il nous faudra poser nos tuiles afin de compléter des objectifs en trop peu de tours, et en voyant bien vite venir la menace du blocage par les autres – que certains nomment amis, mais qui ne sont finalement que des adversaires – et le tout, avec la nécessité de devoir acheter des cartes, permettant de poser les dites tuiles. Et donc de collecter de l’argent, pour acheter ces cartes. Classique. Allemand.

Oui, encore un énième jeu de placement et de ressources des années 2000, imitant ses petits copains et cherchant à se tailler une part du gâteau. Je ne pense pas que vous le verrez souvent sur des tables cernées de ludovores, mais il ne faut pas non plus bouder cet Hacienda, si vous avez l’occasion de l’essayer – et rien de plus moderne aux alentours – sa mécanique est d’un classicisme absolu, mais tourne très bien, pour une partie rapide et fluide. Alors oui, c’est beaucoup de carton, avec des couleurs laides comme seuls les allemands savent en produire, mais au-delà de ça, Hacienda reste un jeu tenant la route!

Un commentaire sur “Hacienda, quand les pesos viennent à manquer

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :