Stygmates, un futur peu riant

Coucou mes p’tites patates post-apocalyptiques! Puisant dans le fluff du jeu de figurines Eden, Stygmates, chez Happy Games Factory nous propose une expérience similaire à de l’escarmouche, mais en mode jeu de plateau. C’est plus léger, avec un corpus de règles facile à appréhender, évidemment nous sommes incités à jouer avec les figurines du jeu d’escarmouche, ma foi fort belles. Je précise qu’il s’agit ici d’un jeu de société, avec une toute petite composante narrative, et pas véritablement un jeu de rôle, car les choix proposés pour nos personnages sont particulièrement dirigistes et très basiques.

Nous sommes donc dans l’univers d’Eden, qui n’a de paradisiaque que le nom, car c’est encore un bon vieux futur post-apocalyptiques, dans lequel nous appartenons à des factions de survivalistes, disposant de capacités puisant dans les fameux Stygmates. Il y a un aspect création de personnage, même si les pré-tirés sont très bien, avec détermination d’un Stygmate pour le groupe, donnant une ligne de conduite générale, un choix de faction, un archétype et des points à répartir dans des caractéristiques et compétences. Tout se règle avec des d10 spécifiques au jeu, des seuils de difficulté attribués par le ou la mj, et de possibles bonus/ malus. Simple, efficace. Sans surprise, on y ajoute des cartes, essentiellement tournées vers le combat tactique, des points de Stygmates vont pouvoir être employés par le groupe, puis transférés au mj qui pourra alors les employer différemment.

La boîte de base propose tout le matériel nécessaire, ainsi qu’un scénario d’introduction, très classique mais bien ficelé, il y a quelques suppléments dont un permettant d’étendre le jeu à toute l’Europe. Tout est très qualitatif, les possibilités sont bien là, après, j’ignore quel public est visé par cette proposition annoncée comme un jeu de rôle, alors qu’il s’agit clairement d’entamer une expérience de jeu d’escarmouche simplifiée, pour mener vers le gros jeu de l’éditeur. Des jeux de rôle post-apocalyptiques, il y en a déjà beaucoup, celui-ci peut probablement faire figure de première fois pour un public souhaitant entrer en douceur dans le loisir.

Un commentaire sur “Stygmates, un futur peu riant

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :