Les Lames du Cardinal, romans et jdr!

cardinal's blades_cover

Coucou mes p’tites patates virevoltantes! J’ai découvert l’écriture de Pierre Pevel avec l’intégrale des Lames du Cardinal, chez Bragelonne, et autant dire qu’au début, j’ai eu du mal. Nous sommes rapidement plongé dans les intrigues, la saveur historique renforce l’immersion, mais je pense qu’il s’agissait de la dynamique entre les personnages, qui me posait problème. Malgré ce léger désagrément, nous sommes facilement happé par ce XVIIème siècle, dans lequel Louis XIII et Richelieu règnent péniblement sur une France où nos héros sont les fameuses Lames, des agents secrets aux talents divers et variés, affrontant tant bien que mal les manigances de dragons. Oui je sais, c’est tout à fait étonnant, et pour un vieux comme moi, les images de l’ancien dessin animée avec des chiens mousquetaires s’entrechoquent avec celles des dragons de Daenerys. C’est bien plus subtil, pas de panique! L’auteur nous immerge dans une atmosphère de roman de cape et d’épée matinée d’une fantasy discrète mais bien présente. Très belle réussite au final! J’ai mis la couverture américaine car a priori, les droits télévisuels auraient été rachetés par France télévision, mais ce serait plus sympathique si HBO ou AMC se décidaient à lancer un projet d’adaptation!


Et bien entendu, il y a un jeu de rôle des Lames du Cardinal! Il se déroule dix ans après le roman, avec le Cardinal Mazarin aux commandes. Nous allons y incarner de nouvelles Lames, définies par quatre traits (Puissant, Vif, Galant, Fin) et toute la mécanique s’appuie sur un tirage de lames de tarots customisées. Un autre paquet de cartes est employé pour tout ce qui est magique, réservé donc presque exclusivement aux dragons et affiliés. C’est un financement participatif, de ceux dont je me détourne, car bien trop coûteux pour ce que devrait être le jeu de rôle. Le matériel est très beau, mais honnêtement, c’est vraiment exagéré pour deux livrets, un de règles, un autre décrivant le monde, peu épais, avec évidemment du matériel gadget aux couleurs du jeu pour justifier le prix. Du classique éditions Sans détours.

Alors, ce système à base de tirages de cartes, bien? Eh bien… Non, pas top. Il est là pour mettre dans l’ambiance, les valeurs de traits permettant d’annuler et tirer de nouvelles lames, mais pour tout ce qui est lié à de l’action dynamique, tout est ralenti. Alors avec un peu de pratique, le jeu tourne normalement, mais honnêtement, le seul jeu de cartes ayant bien tourné à ma table reste Everway. Ici, cela m’a semblé encore une fois un peu gadget.

Quoiqu’il en soit, le jeu de rôle des Lames du Cardinal peut donner des pistes pour développer des aventures mêlant époque historique et éléments fantastiques. Je vous recommande, comme toujours, plutôt de lire les romans, et de broder vous-même un petit quelque chose, avec le système que vous maîtrisez le mieux!

3 commentaires sur “Les Lames du Cardinal, romans et jdr!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :