The Guild of merchant explorers!

Coucou mes p’tites patates cartographes! Alderac entertainment group m’a gentiment envoyé ce jeu que je surveillais depuis un moment; The Guild of merchant explorers, de Matthew Dunstanaussi auteur d’ElysiumBrett J. Gilbert et Gerralt Landman. Encore merci à cet éditeur proposant régulièrement de belles pépites ludiques, et bravant toujours les tempêtes de taxes douanières pour les envoyer jusque sur ma modeste tablée!

Bon alors avec celui-ci, j’ai senti comme une senteur de Kingdom builder (un article ICI), jeu familial de pose de maisons, avec une profondeur perfectible. Ici, nous avons des plateaux individuels identiques, plusieurs territoires sont disponibles, et nous allons déployer nos explorateurs au fil des ères, en fonction d’un tirage de cartes nous imposant un ou plusieurs types de terrains. Kingdom builder donc. En plus des cinq cartes qui reviendront durant les quatre ères formant la partie, une autre dite d’ère, permettra de piocher dans un paquet plusieurs cartes, et d’en garder une, nous offrant une action puissante. Durant le dernier tour de jeu, nous pourrons réutiliser l’une de ces cartes. Voilà pour l’élément aléatoire du jeu. On aura connu bien pire.

Je précise ici qu’il s’agit d’un jeu à interaction froide. Pas de blocage possible, et des développements sur les plateaux rapidement visibles. Là encore, pas de grandes nouveautés, mais plutôt un ensemble de règles permettant d’aller chercher des objectifs, comme le contrôle d’une zone géographique afin d’y placer un village, à partir duquel nous pourrons démarrer durant l’ère suivante, plutôt que de repartir à zéro. L’exploration de ruines permet d’obtenir des cartes trésors, rapportant des bonus immédiats ou en fin de partie. Relier deux cités permet de créer une route commerciale, découvrir un site ancien rapporte des sous, qui comme bien souvent sont également des points de victoire.

Plus profond que Kingdom builder, the Guild of merchant explorers se joue en 45 minutes, voir un peu moins une fois ses subtilités pigées. Les tours passent vraiment très vite, tout le monde joue en simultanée et clairement, le sentiment de reviens-y est très fort. Je n’ai joué que sur Avenia, le monde de départ, mais le reste du matériel, et les configurations plus élaborées des autres cartes me font vraiment envie! Je m’en doutais un peu avant de le recevoir et l’essayer, mais ce jeu sentait très bon, et ne déçois vraiment pas!

7 commentaires sur “The Guild of merchant explorers!

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :