Gloriana ou la reine inassouvie

Coucou mes p’tites patates élisabethaines! Pratiquement en même temps que je commençais le jeu de rôle, il y a de cela bien des décennies, je découvrais également l’œuvre de Michael Moorcock, avec principalement les fondements de son Hypercycle du Multivers. Je lisais un peu partout que Gloriana était son chef-d’œuvre, et cela m’intriguait donc. J’ai finalement lu une première fois ce roman, mais fut contraint de m’arrêter, ne lui trouvant pas d’intérêt par rapport aux fresques baroques caractérisant ses cycles de dark fantasy. Mais je m’y suis remis quelques années plus tard, pour enfin trouver une certaine forme de subtilité dans cette écriture.

Dans Gloriana, nous découvrons une Angleterre à travers un miroir déformant. Pas d’Elizabeth I mais donc une Gloriana, s’ennuyant et cherchant à assouvir son désir. Mais bien entendu, le devoir de Reine, le destin d’Albion, ce genre de légères contraintes. Et bien entendu autour d’elle, des courtisans, loyaux à la couronne, parfois à sa personne, et le plus souvent, ne pensant qu’à leur propre intérêt. Cette reine va-t-elle céder à son désir, au risque de compromettre son règne? Le chancelier Montfallcon parviendra-t-il à ourdir ses complots? Nous sommes là dans une pièce de théâtre shakespearienne des plus classiques, et la scène est un palais tout à fait singulier, m’ayant fait penser aux délires architecturaux des grandbretons du cycle d’Hawkmoon.

La trame de Gloriana est ainsi archi-classique, mais c’est dans les atmosphères et les non-dits que Michael Moorcock à trouvé ses points forts. A tel point d’ailleurs que je ne reconnaissais souvent pas du tout son style. Mais il semble ne pas pouvoir s’en empêcher, et (trop) régulièrement reviennent les descriptifs ampoulés, pas du tout utiles. Chef-d’œuvre? Non je ne trouve pas, mais en tout cas une lecture surprenante pour les fans de l’auteur, et pour les autres, un bon bouquin à lire dans le train.

4 commentaires sur “Gloriana ou la reine inassouvie

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :