La maison dorée de Samarkand

Coucou mes p'tites patates vénitiennes! Dans le milieu des années 80, j'ai commencé à lire du Hugo Pratt et son grand œuvre, Corto Maltese! Comme ça au pif, j'ai démarré avec la Maison dorée de Samarkand, car le titre me semblait chouette... Sans grande surprise, ce fut à l'époque ma pire lecture, car n'étant pas... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :