Doctor Who, saison 10!

Doctor Who: Peter Capaldi Says Season 10 ‘Could Be My Final Year’

Déjà d’entrée, je n’aime pas Peter Capaldi! J’avais été traumatisé par son interprétation désastreuse dans la série télé Neverwhere, adaptée du roman de Neil Gaiman – On ne salope pas l’oeuvre de mon dieu littéraire, non mais! – et ses quelques apparitions ailleurs sur la télé british m’avaient conforté dans mon idée. J’avais même arrêté Doctor Who à son arrivée sur le show, à partir de la saison 8.

Récemment, je me suis malgré cela visionné les dernières saisons avec lui… Et ce n’est pas bon, pas bon du tout, malgré l’introduction de Me et du très bon arc de l’Hybride. Il y a quelques fulgurances bien entendu, l’acteur à de la bouteille, et les épisodes écrits par Steve Moffat sont suffisamment puissants pour amener de l’émotion et du suspense. Et donc je viens d’attaquer les premiers épisodes de la saison 10…

La patte de Moffat est bien là, et c’est un démarrage en puissance, avec un épisode 0 pour le moins étonnant, avec l’arrivée du personnage de Grant. L’épisode 1 est plus classique dans sa forme, mais introduit la nouvelle compagnonne du Docteur, Bill, qui sert des frites à la cantine… Nouvelle approche pour le Docteur également, ce qui est une bonne chose, et me rends le personnage enfin sympathique. Oui bon, les deux précédents docteurs me manquent, et même le personnage de Clara, mais là en quelques dizaines de minutes, je sens déjà quelque chose se mettre en place. Ce Moffat est vraiment très très bon.

Ce que j’apprécie également dans Doctor Who, c’est cette touche typiquement british et cheap dans les effets spéciaux. Le show est cependant faussement fauché, et même si l’on regarde avec peu de conviction le Doctor étudier une flaque d’eau dans un parking – C’est à dire une forme de vie alien – Juste après, nous sommes plongés dans un voyage spatio-temporel avec explosions pyrotechniques et incrustations pas mal fichues de CGI!

Bref! Cette nouvelle saison s’annonce donc palpitante! Je ne peux que vous recommander le visionnage de Doctor Who, en particulier les arcs de Steve Moffat, qui forment et renforcent un univers extrêmement riche et original.

Publicités

6 commentaires sur « Doctor Who, saison 10! »

    1. C’est totalement british dans l’esprit, et en effet, pour nous autres, cela peut sembler un peu too much. Mais la méta-trame est vraiment terrible, et après trente ou quarante épisodes, on fini par s’habituer aux costumes en carton!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s